Ligue des Champions: Liverpool interdit d’entrée en Allemagne pour affronter Leipzig

0
Publicités
Publicités

En raison du contexte sanitaire actuel, le club anglais de Liverpool a été interdit d’entrée en Allemagne pour disputer son huitième de finale de Ligue des champions contre le RB Leipzig. Le match doit être joué le mardi 16 février prochain.

Publicités
Publicités

 

Le Covid gagne sur le sport

Les autorités allemandes ont annoncé ce jeudi que Liverpool ne sera pas autorisé à venir à Leipzig pour disputer le huitième de finale aller de Ligue des champions le 16 février prochain. Un plan B est à l’étude.

Une situation chaotique

La ligue des champions doit de nouveau composer avec le Covid-19, après l’annonce jeudi par Berlin que Liverpool ne pourra pas entrer en Allemagne le 16 février pour y affronter Leipzig en 8e de finale aller. L’interdiction d’entrée sur le territoire allemand depuis la Grande-Bretagne ne prévoit pas « de dérogation spéciale pour les sportifs professionnels », a indiqué une porte-parole du ministère de l’Intérieur. En conséquence, « le club de Leipzig a été averti que les événements prévus ne rentraient pas dans les dérogations existantes », a-t-elle ajouté.

Interdiction 

La veille, le club saxon avait indiqué avoir demandé aux autorités allemandes d’accorder à Liverpool une telle dérogation pour que l’équipe puisse venir sur le sol allemand. Or, depuis la semaine dernière, l’Allemagne a interdit aux compagnies aériennes de transporter vers le territoire allemand des personnes en provenance de zones touchées par des mutations du Coronavirus, à l’exception des citoyens allemands ou des personnes résidant en Allemagne.

Les textes

Cette réglementation court officiellement jusqu’au 17 février – au moins – et concerne au premier chef la Grande-Bretagne où un variant du coronavirus, estimé beaucoup plus contagieux, est très répandu.

Une autre option

Le club de Leipzig s’attendait à une telle décision et, selon les informations du SID, filiale sportive de l’AFP, est en train de plancher à un plan B. Parmi les solutions de secours figurent désormais la possibilité de jouer le match sur terrain neutre, donc hors de l’Allemagne, ou d’intervertir les matchs aller et retour. L’UEFA a donné jusqu’au 8 février au club allemand pour trouver une alternative, au risque sinon de perdre la rencontre sur tapis vert 3-0.

Publicités
Publicités

Leave A Reply

Your email address will not be published.